Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/11/2017

L'Expat

(Posté par Réjanie)

 

Naïvement, j’ai toujours pensé (sans jamais vérifier ^^) qu’un « expat » était un salarié français (pour nous en France bien sûr) qui allait travailler dans un autre pays avec un contrat de travail français exploité à l’étranger, comme par exemple, les enseignants, les militaires, les employés de compagnies françaises, d’exploitations pétrolières ou minières etc... D’où l’expression « femme d’expat » (ou mari, mais ça c’est plus confidentiel ;) ). Et voilà, je vivais très bien avec cette autodéfinition du terme expat.

Et puis, il y a quelques jours je lis un article dans lequel une femme écrit [... je suis devenue « une simple femme d’expat » ...]. En marge de l’article, les commentaires l’article s’enflamment sur l’expression femme d’expat et je lis surprise des termes très forts comme :

  • Discrimination coloniale,
  • Suprématie blanche,
  • Définitions d’immigrés aisés,
  • Connotation discriminatoire 
  •  etc...

 

 

1.jpg

 

Du coup, je pars à la recherche de la définition. Mon ami wiki avec sa première phrase me conforte dans mon idée : « Un expatrié est un individu résidant dans un autre pays que le sien ». Plus loin ça se gâche « il sert généralement à désigner des professionnels hautement qualifiés s'établissant à l'étranger pour des raisons professionnelles » (Tient donc et s’ils ne sont pas hautement qualifiés ce sont quoi des émigrés ???) ... Quelques banalités et apparaît un autre commentaire qui me dérange « Dans le langage courant le terme « expatrié » désigne généralement une personne occidentaledétenant la nationalité d'un pays développé et travaillant à l'étranger en raison de ses compétences reconnues mondialement ? » (Qu’est-ce qu’un pays développé ??? un pays à suprématie blanche ??? Ben oui, Occident est devenu un terme géopolitique qui regroupe L’Europe de l’Ouest + l’Amérique du Nord si j’ai tout compris ...).  Ça me file mal de tête tout ça !!!

A la base, on émigre tous -même moi, de Nîmes à Aix ;) - Mais c’est à l’arrivée que ça se complique. Lorsque l’on arrive dans le pays d’accueil -là encore tout dépend notre étiquette migratoire ^^- on devient :

  • Apatride -le plus mal barré car personne ne lui reconnait une nationalité et n'en veut -
  • Exilé -quitte son pays volontairement ou involontairement ... Les déportés étaient des exilisé (sic.)-
  • Expatrié - c'est le morceau de choix du blog ^^-
  • Frontalier - travaille à l'étranger mais rentre dans sa patrie tous les soirs (ou une fois par semaine ou une fois par mois... -
  • Émigré - quitte volontairement son pays pour aller dans un autre -
  • Immigré - nait étranger à l'étranger et réside en France (def. de l'INSEE)-
  • Migrant - il fait des va et vient entre sa patrie et d'autres pays
  • Réfugié (économique ou politique) - est accueilli dans un pays car il est reconnu en insécurité dans le sien et si il n'est pas reconnu ... Ça devient un sans-papiers ...-
  • Résident étranger - se balade lui avec un titre de séjour -
  • Sans-papiers -cf. réfugié -

Force est de constater lorsque l’on lit tout ça, que c’est un sacré bordel...

Et puis, j’ai l’impression aussi que ça a une connotation péjorative en fonction du motif, du métier, de l’origine et du portefeuille de l’émigrant.

 

2.jpg

 

Si je suis une chômeuse française qui part travailler en Suisse, est-ce que j’ai le même statut que si je pars en Australie ?

Si j’arrive du Maghreb, d’Afrique ou d’Asie pour faire boniche ou nounou, est-ce que j’ai le même statut que si je viens avec un diplôme d’universitaire donner des cours à la Sorbonne

Est-ce que si je suis français allant travailler en Afrique, je suis le même migrant que si je suis africain venant travailler en France ?

Expatriés seraient plus chic que les immigrés ... Sont-ce ceux qui n’ont pas obligation de s’intégrer dans le pays qui les accueillent exp :

  • Les british qui colonisent une partie de notre beau Sud-Ouest
  • Les français, ingénieurs architectes enseignants pilotes ... qui vont de pays en pays avec des contrats français bénéficiant -légalement- d’avantages fiscaux en France et qui ne veulent surtout pas revenir au pays car la vie d’expat apporte une supériorité sociale ou économique qu’ils n’auraient pas en France

Vous aurez bien compris que je n’ai pas vraiment compris -ou voulu assimiler ^^- la subtilité de tous ces termes...

Toujours est-il que les immigrés, sont ceux que l’on côtoie tous les jours et pas simplement parce qu’ils font tâche dans le paysage urbain, mais aussi parce qu’ils

  • Nettoient nos rues, cages d’escalier, sanitaires publics, bureaux...
  • S’occupent de nos enfants ou de nos vieux ...
  • Tiennent le marteau piqueur ou la pelle de terrassier ...

 

3.jpg

 

Bien entendu, ceci est MON  point de vue, il n’engage que moi et ne demande à quiconque d’y adhérer :P ...

Si vous êtes curieux, allez faire un tour dans les liens ci-dessous.

 

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/pourquoi-les-bl...

http://immigrechoisi.com/lapartheid-global-suis-je-un-imm...

http://lactualite.com/societe/2015/06/17/la-difference-en...

https://www.reddit.com/r/france/comments/5ijvgg/diff%C3%A...

 

Écrire un commentaire