Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/11/2017

Amour et Dictature cherchons l'erreur ...

 

 

 

barneonazi.jpg

 

 

Un café indonésien dédié à l'univers nazi a été contraint de fermer ses portes par manque de clients.

Mais ses propriétaires entendent le rouvrir dans un quartier encore plus fréquenté, a annoncé jeudi leur avocat.

Dans la ville indonésienne de Bandung, au sud-est de Jakarta, un café fait régulièrement parler de lui : le Soldatten Kaffee.

 

 

4335_Soldatenkaffe-SS-Uniforms.jpg

 

Ce bar a pour thème le nazisme.

 

3.jpg

Il tire son nom de l'établissement du même nom qui avait ouvert en 1941 sur la place de la Madeleine, à Paris.

Ouvert en 2011, le café avait été fermé en 2013 en raison des menaces de morts reçues par son propriétaire Henry Mulyana.

 

Il avait finalement rouvert l'année suivante : les croix gammées n'avaient pas bougé et un grand poster d'Adolf Hitler avait été accroché au mur.

 

 

Une carte alléchante :

nazi1.png

 

 

nazi2.png

 

Une prochaine réouverture ?

Tout aurait pu s'arrêter là. Mais non. Henry Mulyana entend poursuivre la commémoration du régime nazi et promet d'ouvrir un nouvel établissement dans un quartier plus fréquenté. Pour ce faire, il recherche actuellement des investisseurs.

 

nazi chic.jpg

 

 

 

Indonésie : Hitler statue star d’un musée de cire ! - 28 minutes - ARTE

 

https://www.youtube.com/watch?v=O-5WmxU8YVA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par ailleurs (petit commerce oblige!), un bistrotier admirateur « de la beauté et des joies » de la Dictature universelle veille à ce que certains de nos contemporains puissent assouvir leur médiocrité morbide ...

 

9 coree-nord-pyongyang-cafe-m Alejandro Cao de Benole fondateur du Pyongyang Café.jpg

 

Mise au ban de la communauté internationale, la Corée du Nord dispose depuis l’été 2016 d'une petite "ambassade" en Espagne : le "Pyongyang Café", un bar, à Tarragone, créé par un fervent défenseur du régime de Pyongyang, Alejandro Cao de Benos.

Une imposante étoile rouge dans un rond blanc. Un immense mur rouge et bleu derrière le comptoir. Au "Pyongyang Café", impossible d'ignorer la référence. Ouvert depuis mi-juillet, chaque parcelle de ce bar de Tarragone, au sud de Barcelone, rend hommage à la Corée du Nord et à la dynastie des Kim – Kim Il Sung, Kim Jong-Il et Jim Jong-un, trois dictateurs qui ont successivement dirigé le pays depuis 1948.

 

 

Il est l’heureux possesseur d’un passeport nord-coréen – un privilège rare pour un étranger.

 

 

353D428D00000578-3639573-image-m-40_1465850438394.jpg

 

Mais il affirme ne jamais s’en servir.

Il est vrai qu’à l’aéroport de Pyongyang on ne lui demande jamais ses papiers.

Et pour cause : Alejandro Cao de Benós fait partie du gouvernement du “Cher Leader”, Kim Jong-il…

 

L’histoire commence en 1989.

Il a 16 ans et le bloc soviétique s’écroule.

Et voilà que Kim Il-sung, le “président éternel”, vient à Madrid rendre visite au Parti communiste espagnol.

La Corée du Nord est encore un pays tabou, même aux yeux des plus radicaux des militants de gauche. Alejandro, qui cherche un phare pour s’orienter, est immédiatement séduit.

 

Il va tout négliger – son travail comme ses études en informatique – pour satisfaire ce qu’il décrit comme son “obsession” et son “amour” pour la Corée du Nord.

Le jeune Espagnol commence par créer l’Association d’amitié avec la Corée, le KFA, puis propose en l’an 2000 au régime de Pyongyang de mettre en place un site Internet officiel.

 

alejandro.jpg

T'as la braguette ouverte, camarade ...

 

 

Tout cela au grand déplaisir de ses parents, car il est issu d’une grande lignée de la noblesse catalane : ses ancêtres furent barons (de Les), comtes (d’Argeles) ou marquis (de Rosalmonte). 

 

“Mon grand père était phalangiste” (TIENS DONC!), a-t-il confié au quotidien espagnol en ligne El Confidencial Digital. “J’ai hérité d’une grande fortune, mais je n’ai pas eu de chance en affaires et j’ai tout perdu.

”Aujourd’hui, Cho Son-il (c’est son nom coréen) arbore en toute occasion un badge à l’effigie de Kim Il-sung.

 

353D42B600000578-3639573-Alejandro_Cao_de_Ben_s_pictured_42_from_Barcelona_is_the_only_We-m-64_1465851445753.jpg

 

 

Il partage son temps entre l’Espagne, où il gère une entreprise d’import-export spécialisée dans les objets de décoration, et la Corée du Nord, où il assume depuis 2002 les très officielles fonctions de délégué spécial du Comité pour les relations extérieures.

 

 

353D428900000578-3639573-image-a-39_1465850431562.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Achtung Terroriste !  :

 

 

 

Commentaires

J'ai envie de VOMIIIRRRRRRRRRRRRRRRR !!!!!.............

Écrit par : MINE DE RIEN | 16/11/2017

Les commentaires sont fermés.