Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/11/2017

La Chambre d'hôtel ...

 

LA CHAMBRE D’HÔTEL

 

Auteure : Minederien

Art : GéGé

 

 

 

(Décor : le hall de « l’Hôtel des artistes » , le bureau de la réception, une photo

d’un vieil homme est orné d’un crêpe noir)

 

3 - copie.JPG

 

Personnages :

- la réceptionniste, triste, déprimée, son père vient de mourir

et son mari vient de la quitter

 

 

1.JPG

- un voyageur : énervé, fatigué, angoissé , traînant une lourde valise

il entre en scène, las et énervé , se dirige vers elle ...

 

 

2.JPG

 

 

- lui : ah ! Madame

- elle :(perdue dans ses pensées,elle sursaute) Monsieur…

- lui : surtout ne me dites pas que vous n’avez plus de chambre à louer !

- elle : à Avignon, en plein festival de théâtre OFF , vous ne trouverez rien !

- lui : (énervé,puis suppliant,puis théâtral) je sais, je sais ! vous êtes mon dernier

espoir… il y va de mon honneur !

- elle :( sourire en coin) vous, vous êtes comédien, je le sens, ça se voit de suite !

- lui : pas du tout ,demain je suis le témoin du mariage de ma nièce… un rôle capital !!

- elle : la pauvre petite…

- lui : comment ?

- elle : je dis la pauvre petite : sait-elle qu’en disant simplement OUI, elle se jette dans

la gueule du loup, elle perd ses rêves et ses illusions, pour devenir l’esclave d’un mâle

et subir ses trahisons ?

- lui : je vous trouve bien aigrie, Madame !

- elle : non réaliste ! Au bout de 30 ans de mariage, mon mari vient de partir avec la

femme de chambre…

- lui : désolé , mais ma nièce adore son futur époux et demain je serai le témoin du

plus beau jour de sa vie ...

- elle : tu parles ! on dit toujours ça

 

 

7.JPG

 

 

- lui : mais au fait, puisque la femme de chambre est partie avec … vous pourriez peut

être me louer la chambre de bonne ?

- elle : déjà prise ! Depuis ce matin, par 4 contorsionnistes des arts de la rue, qui

dormaient depuis 3 jours dans leur 4L sur le parking !

 

 

10 - copie.JPG

 

 

- lui : je vous en supplie … un lit de camp dans le couloir, un matelas dans la

Baignoire, une chaise longue dans le hall … peu importe, je suis preneur… aidez-moi

S.V.P.

- elle : vous m’êtes bien sympathique et votre désarroi me touche beaucoup…

si j’osais…

- lui : dites

- elle : j’ai bien la 12 bis, une chambre double déjà occupée….

- lui : comment occupée ? par qui ?

-elle : par feu mon cher papa, décédé hier soir. Lui aussi m’a lâché en pleine saison :

le sort s’acharne sur moi , voyez-vous…

- lui : vous me proposer de passer la nuit avec un défunt ? c’est une plaisanterie ?

 

- elle : il ne risque pas de vous déranger, il ne ronfle plus , ne se lève plus pour faire

pipi … et vous ne serez pas seul, je tiens à le veiller cette nuit.

- lui : et il est d’accord ? enfin je veux dire…

- elle : pour sûr ! l’hôtel plein à craquer , il dormira comme un bienheureux !

Il avait toujours l’angoisse de la chambre vide !

 

 

5.JPG

 

- lui : vous êtes si accommodante et si aimable , que j’accepte de partager avec vous cette veillée funèbre

- elle : Dieu merci ! vous êtes la providence ! Papa va être tellement heureux de ce vibrant hommage de sa clientèle !

- lui : mais, il ne me connaissait pas

- elle : croyez-vous que le soldat inconnu ou Napoléon ont côtoyés tous les gens qui viennent les voir ?

 

 

4.JPG

 

 

- lui : c’est vrai, et de plus je sauve le mariage de ma nièce, grâce à lui, grâce à vous !

- elle : allons vous me faites rougir…

- lui : vous m’êtes très sympathique… heu... quel est votre petit nom ? moi c’est Pierre

- elle : et moi Louise… allons montons votre valise et j’irai préparer un plateau repas pour deux, vous aimez le champagne Pierre ?

(ils sortent en tenant tous les deux, la poignée de la valise, les yeux dans les yeux)

 

 

8.JPG

 

 

 

 

 

 

9.JPG

 

 

Beyoncé et Théophraste Dumoulin  à leur sortie de l'église de Rue (Somme)

 

-

 

 

 

Les commentaires sont fermés.