Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/12/2017

ANTI SDF

Anti SDF

 

 

 

 

1a.jpg

 

 

 

 

La pauvreté n'est pas un crime

 

https://www.youtube.com/watch?v=7KyNj_mXFTo

 

 

 

 

 

10b.jpg

 

 

 

Mobilier urbain, mobilier inhumain ! 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=2gs_9GKliXE

 

 

 

 

Le spray anti-SDF


Souvenez-vous, c'était en 2007, le maire d'Argenteuil Georges Mothron avait alors jugé bon d'acheter des caisses de Malodore, un répulsif très puissant censé repousser les sans domicile fixe et donc les empêcher de squatter dans sa ville. Choqués par ce dispositif ultra-dégradant, les agents municipaux avaient heureusement refusé de diffuser le répulsif dans les lieux publics et alerté la presse. Notez tout de même que Malodore était également très dangereux pour la santé, mais bon on n'est plus à ça près.

 

 

Les bancs inclinés


Où que vous soyez, en vous baladant, jetez un coup d’œil aux bancs : vous remarquerez souvent qu'ils sont très légèrement inclinés. À vous, ça ne changera pas grand-chose (à part que c'est quand même pas mal moins confortable qu'un banc normal et que ça pète un peu le dos), mais les SDF eux ne pourront pas s'y installer pour dormir sous peine de glisser toutes les trois minutes. Et voilà comment ils se retrouvent contraints de pioncer sur le trottoir, au mieux dans un sac de couchage, au pire entre deux cartons.

 

 

1.jpg

 

 

 

 

2.jpg

 

 

 

3.jpg

 

 

 

3a.jpg

 

 

 

 

Les lois à la con


Comme à Orlando en Floride (USA) où il interdit depuis 2011 d'organiser des distributions de bouffe lorsque ça rassemble plus de 25 personnes. Et où la mairie n'autorise que quatre distributions par an pour chaque association (parce qu'il faudrait pas non plus trop leur donner aux pauvres hein, sinon ils vont s'habituer). Ou à Santa Cruz en Californie, où comme dans beaucoup d'autres villes à travers le monde il est tout simplement interdit de dormir dans la rue. Parce que c'est vraiment qu'en général c'est un choix : "Ah tiens ce soir est-ce que je dors dans mon lit king size super confortable ou plutôt dans la rue ?

Allez, dehors ça changera et puis comme ça j'attraperai la crève, on va bien se marrer."

 

S'allonger pour dormir : ils ont quand même des goûts de luxe ces clodos.

 

 

5.jpg

 

 

 

.0)

Pendant que quelques clowns tristes s’agitent devant les yeux hagards de Français de plus en plus déboussolés, le monde continue de tourner et la France de faire des choix discutables, notamment en matière de lutte contre les problèmes de logements ou, plus précisément à Paris, de lutte contre les sans domiciles.

 

 

 

Oui, vous avez bien lu : la très socialiste et très citoyenne ville de Paris, ses services et ses espaces publics multiplient les dispositifs destinés à lutter contre les vagabonds, ceux qu’on appelle pudiquement « sans-domicile fixe » à force d’en voir toujours plus et de ne pas trouver (pas chercher ?) de solution pour en résorber le nombre.

 

 

 

 

 

 

6.jpg

 

 

 

 

 

7.jpg

 

 

 

 

7a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

DON'T WORRY, BE HAPPY !

 

 

 

 

 

 

 

 

11.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.