Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/12/2017

PERRET, anar ?

561608-pierre-perret-la-femme-grillagee-950x0-1.jpg

 

 

proposé par Mine de Rien et Kaspar

 

 

 

 

 

 

Pierre Perret - La mère des cons - YouTube

 

https://www.youtube.com/watch?v=cU4_k93IsS0

 

 

 

304033.jpg

 

 

La mère des cons :

 

Chacun croise des cons.
Moi j'ai les miens, c'est des bons.
Ils sont constants, ils sont profonds, c'est des experts,
ils ont un don.
Mais les cons les plus heureux,
Sont ceux qui baisent entre eux,
Une fois par an, pour être féconds,
Ensemble ils baisent comme des cons.

Si la race des cons n'est jamais éteinte,
C'est qu'la mère des cons est toujours enceinte.
Au fil des saisons,
La garce prolifère,
Elle pond des p'tits cons,
Dans tout l'univers!

Si elle s'en était doutée,
Elle se serait fait avorter,
Mais eu-t-elle su, par un scanner,
S'il vient Jeanne d'Arc ou bien Hitler.
Qu'il peut penser pondre un con?
Même si tant d'autres le font.
Y'a pas marqué, sur le foetus,
S'il s'ra côté à l'argus.

Si la race des cons n'est jamais éteinte,
C'est qu'la mère des cons est toujours enceinte.

Si on leur dit qu'ils le sont,
Les cons sortent de leur gonds,
Con humilié, devient grincheux, sa nulité le rend
hargneux.
Doublement si armontrant
Sa femme lui lance en riant:
" T'avais pas dit, p'tit cachotier, que t'es l'plus con du
quartier! "

Si la race des cons n'est jamais éteinte,
C'est qu'la mère des cons est toujours enceinte.

Le paradoxe c'est qu'le con,
Croit qu'c'est les autres qui le sont
Un tonneau vide, et un vrai con,
Résonnent tous deux, d'la même façon.
Pour prouver qu'il n'est pas bête,
Il a son site internet,
Là ils échangent, avec d'autreaux,
La diarrhée de leur cerveaux.

Si la race des cons n'est jamais éteinte,
C'est qu'la mère des cons est toujours enceinte.

Sur la toile de simples cons,
Se transforment en méchants cons.
Là ils balancent, leur vomi sur,
Sur le talent, ça les rassure.
Cas c'est leur médiocrité
Qui rend teigneux les ratés
Un grand auteur a écrit ça,
Les ratés vous rateront pas.

Si la race des cons n'est jamais éteinte,
C'est qu'la mère des cons est toujours enceinte.
Au fil des saisons, la garce prolifère, c'est pourquoi les
cons, remplissent l'univers.

 

 

 

mere_cons_pierre_perret_gdblog.jpg

 

 

 

  

 

Lily

https://www.youtube.com/watch?v=urVfi9Yswaw

 

 

 

 

hqdefault1.jpg

 

 

 

 


Lily 

 

On la trouvait plutôt jolie, Lily 
Elle arrivait des Somalis Lily 
Dans un bateau plein d´émigrés 
Qui venaient tous de leur plein gré 
Vider les poubelles à Paris 
Elle croyait qu´on était égaux Lily 
Au pays de Voltaire et d´Hugo Lily 
Mais pour Debussy en revanche 
Il faut deux noires pour une blanche 
Ça fait un sacré distinguo 
Elle aimait tant la liberté Lily 
Elle rêvait de fraternité Lily 
Un hôtelier rue Secrétan 
Lui a précisé en arrivant 
Qu´on ne recevait que des Blancs 

Elle a déchargé des cageots Lily 
Elle s´est tapé les sales boulots Lily 
Elle crie pour vendre des choux-fleurs 
Dans la rue ses frères de couleur 


L´accompagnent au marteau-piqueur 
Et quand on l´appelait Blanche-Neige Lily 
Elle se laissait plus prendre au piège Lily 
Elle trouvait ça très amusant 
Même s´il fallait serrer les dents 
Ils auraient été trop contents 
Elle aima un beau blond frisé Lily 
Qui était tout prêt à l´épouser Lily 
Mais la belle-famille lui dit nous 
Ne sommes pas racistes pour deux sous 
Mais on veut pas de ça chez nous 

Elle a essayé l´Amérique Lily 
Ce grand pays démocratique Lily 
Elle aurait pas cru sans le voir 
Que la couleur du désespoir 
Là-bas aussi ce fût le noir 
Mais dans un meeting à Memphis Lily 
Elle a vu Angela Davis Lily 
Qui lui dit viens ma petite sœur 
En s´unissant on a moins peur 
Des loups qui guettent le trappeur 
Et c´est pour conjurer sa peur Lily 
Qu´elle lève aussi un poing rageur Lily 
Au milieu de tous ces gugus 
Qui foutent le feu aux autobus 
Interdits aux gens de couleur 

Mais dans ton combat quotidien Lily 
Tu connaîtras un type bien Lily 
Et l´enfant qui naîtra un jour 
Aura la couleur de l´amour 
Contre laquelle on ne peut rien 
On la trouvait plutôt jolie, Lily 
Elle arrivait des Somalies Lily 
Dans un bateau plein d´émigrés 
Qui venaient tous de leur plein gré 
Vider les poubelles à Paris.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La femme grillagée 

http://www.dailymotion.com/video/xh86c0

 

 

 

pierre-perret-_-la-femme-grillagc3a9e.jpg

 

 

 

 La femme grillagée 

 

Écoutez ma chanson bien douce 
Que Verlaine aurait su mieux faire 
Elle se veut discrète et légère 
Un frisson d’eau sur de la mousse 
C’est la complainte de l’épouse 
De la femme derrière son grillage 
Ils la font vivre au Moyen Âge 
Que la honte les éclabousse 

Quand la femme est grillagée 
Toutes les femmes sont outragées 
Les hommes les ont rejetées 
Dans l’obscurité 

Elle ne prend jamais la parole 
En public, ce n’est pas son rôle 
Elle est craintive, elle est soumise 
Pas question de lui faire la bise 
On lui a appris à se soumettre 
À ne pas contrarier son maître 



Elle n’a droit qu’à quelques murmures 
Les yeux baissés sur sa couture 

Quand la femme est grillagée 
Toutes les femmes sont outragées 
Les hommes les ont rejetées 
Dans l’obscurité 

Elle respecte la loi divine 
Qui dit, par la bouche de l’homme, 
Que sa place est à la cuisine 
Et qu’elle est sa bête de somme 
Pas question de faire la savante 
Il vaut mieux qu’elle soit ignorante 
Son époux dit que les études 
Sont contraires à ses servitudes 

Quand la femme est grillagée 
Toutes les femmes sont outragées 
Les hommes les ont rejetées 
Dans l’obscurité 

Jusqu’aux pieds, sa burqa austère 
Est garante de sa décence 
Elle prévient la concupiscence 
Des hommes auxquels elle pourrait plaire 
Un regard jugé impudique 
Serait mortel pour la captive 
Elle pourrait finir brûlée vive 
Lapidée en place publique 

Quand la femme est grillagée 
Toutes les femmes sont outragées 
Les hommes les ont rejetées 
Dans l’obscurité 

Jeunes femmes, larguez les amarres 
Refusez ces coutumes barbares 
Dites non au manichéisme 
Au retour à l’obscurantisme 
Jetez ce moucharabieh triste 
Né de coutumes esclavagistes 
Et au lieu de porter ce voile 
Allez vous-en, mettez les voiles 

Quand la femme est grillagée 
Toutes les femmes sont outragées 
Les hommes les ont rejetées 
Dans l’obscurité

 

 


 

 

 

 

Pierre Perret censuré ? Il balance :

 

https://www.youtube.com/watch?v=KLGp24VmpTA

 

 

 

 

 

 

PIERRE PERRET pêcheur d'Irlande

 

https://www.youtube.com/watch?v=_LctIoI1598

 

 

 

maxresdefault.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Performances ...

Performances

 

Instants du mouvement artistique.

 

La transmission par un acte de poésie, plus ou moins perceptible ...

 

Johannes Stötter, fine-art-bodypainter

https://www.youtube.com/watch?v=Ql09GSIyZRM

 

 

 

 

Et puis, et puis :

 

 

2Darren-Holmes-Cavalcade-of-Victors.jpg

 

 

 

 

1.jpg

 

 

 

 

4.jpg

 

 

 

 

5.jpg

 

 

 

 

3.jpg

 

 

 

 

7ab.jpg

 

 

 

 

" Une idée qui fait son chemin, une idée qui fait son chemin " ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EN AVANT TOUTES !

Posté par Mine de Rien :

 

 

 

 

24862557_1734448266607025_945168119466502207_n.jpg

 

 

 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "petits emoticones"