Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/02/2018

L'île aux femmes et L'île aux fleurs ...

BBX_ileauxfemmes_titre-1024x525.jpg

 

 

 

L'île aux femmes

(hommage à l’ile aux fleurs de Furtado)

 

https://www.youtube.com/watch?v=J2IvuS3YSA4

 

 

 

 

maxresdefault (1).jpg

 

 

Antoine et Azélie ont fait un court-métrage en hommage à l’œuvre documentaire « L’île aux fleurs » de Jorge Furtado.

Un court féministe, drôle, riche et inspirant.

 

 

 

 

Vous vous êtes inspiré de L’Île aux fleurs de Furtado, qu’est-ce qui vous a plu dans ce film ?

Tellement de choses ! Le film fonctionne en posant des situations isolées les unes des autres, et qui convergentAntoin progressivement : c’est ce qui permettait de faire des liens entre plusieurs choses, comme le travail, le harcèlement sexuel, la construction genrée des familles, et de dresser ainsi un portrait du patriarcat.

 

 

 

BBX_ileauxfemmes_beauvoir.jpg

 

 

 

 

 

maxresdefault.jpg

 

 

 

C’est un montage de diverses séquences, beaucoup, plein, c’est très riche, comment vous avez fait pour les choisir ?

Antoine : On a choisi en partant du texte, écrit à la manière de L’île aux fleurs.

À partir de là, on a fonctionné par mots-clefs : on a cherché des éléments qu’on retrouvait dans plusieurs films, qui redoublaient les répétitions et les variations du texte. Après, on a testé, et on a regardé ce qui fonctionnait au montage. On voulait une esthétique rétro pour souligner le côté archaïque de ce qu’on décrivait dans le monde actuel, donc on a cherché dans les archives.

 

Delphine Seyrig traverse tout le film, c’est une icône pour toi ?

Antoine : Quand on cherchait une ou plusieurs identités pour Madame Débois, Jérémy Chateau, un copain, nous a proposé Delphine Seyrig et ça a tout de suite fonctionné.

Sa filmographie rejoint vraiment ce qu’on voulait dire, et elle est une icône : elle a toujours fait des choix féministes, c’était une militante, elle est incontournable.

Azélie : Oui, clairement. Mais elle l’est sûrement devenue après, je ne connaissais pas hyper bien ses films avant L’île aux femmes.

C’était une très grande actrice, et elle a co-fondé le Centre Simone de Beauvoir : pour un mash-up, c’est dur de faire mieux !

On a réussi à caser des images du Scum, qu’elle a réalisé, on y tenait beaucoup.

 

 

 

 

 

L' île aux fleurs - Jorge Furtado (1989) 

Télé-encéphale hautement développé et pouce préhenseur :

histoire courte

 


https://www.youtube.com/watch?v=fZFFHRfpq6s

 

 

 

 

 

 

mais encore :

 

Bande dessinée.

L'île aux femmes, premier album solo du rennais Zanzim

 

 

 

lile-aux-femmes-premier-album-solo-de-zanzim.jpg

 

 

 

Le dessinateur rennais sort une fable humoristique et décalée autour des aventures de Céleste, macho invétéré, perdu sur une île déserte au milieu d’amazones.

 

 

 

1626_P4-e1423672725478.jpg

 

 

 

title-1433506900.jpg

 

 

 

 

zanzim.jpeg

 

 

 

 

 

unnamed.jpg

 

 

 

 

 

19:58 Écrit par GéGé-one | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.