Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/02/2018

BURE (ZAD y soit qui bien y pense!)

Sur les conseils avisés de « Mine de rien » (sans en avoir l’air) :

 

 

 

1    28058945_1726441340741867_7135878644590189874_n.png

 

 

 

 

Ô Bure, futur cimetière nucléaire tu fais débat (à c'qu'on dit !) :

 

 

 

 

 

 

 

Un petit chemin qui sent bon la noisette ...

https://www.youtube.com/watch?v=0ULByK9nzG8

 

 

 

 

 

 

 

https://youtu.be/1TkqjGGUFnI

 

 

Un siècle de nucléaire français dans le sous-sol de Bure :

https://www.youtube.com/watch?v=_rlxvQWBP_E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1  un-employe-travaillant-sur-le-site-du-projet-cigeo-d-enfouissement-des-dechet.jpg

 

 

 

 

 

1    nucleaire-iceberg.jpg

 

 

 

 

 

1 post-18-1290358212.jpg

 

 

 

 

 

 

1 cigeo environnement-projet-d-enfouissement-des-dechets-nucleaires-a-cigeo.jpg

 

 

 

 

 

 

1 post-18-1290361911 (1).jpg

 

 

 

 

 

 

 

2   DWon7dwWkAIXbAM.jpg

 

 

 

 

nicolas-hulot-ministre-ecologie-1.jpg

 

 

 

Hulot-Thibault-Roy.gif

 

 

 

 

 

KOI DE NEUF,  DOCTEUR FOLAMOUR ?

 

 

ZAD, zones d'aménagement différée, rebaptisées "zones à défendre" par leurs occupants.

Au sens strict, c'est l'occupation permanente qui fait la ZAD. Plus largement, le terme désigne l'opposition à de grands projets pour des raisons environnementales et autour d'une même base idéologique. 

Tour d'horizon de plusieurs ZAD emblématiques. 

 

 

A Roybon (Isère), une ZAD bien vivante

Depuis 2007, le groupe Pierre &Vacances projette d'y construire le 6e Center Parcs de l'Hexagone sur une zone humide, dans la forêt de Chambaran.

Le coût du projet est estimé à 390 millions d'euros, pour la construction de mille cottages, commerces et restaurants, autour d'une bulle transparente maintenue à 29 degrés, avec piscine et jacuzzi.

Depuis 2013, plusieurs opposants occupent la ZAD en permanence et se relaient à "La marquise", une maison forestière.

En 2016, d'après Sud Ouest et Le Figaro, ils étaient entre 10 et 15. 

Leur détermination a payé jusque-là puisque le projet, qui devait voir le jour en 2017, est gelé.

A l'été 2015, au nom de la loi sur l'eau, l'arrêté autorisant la construction a été annulé en première instance. 

La Cour administrative d’appel de Lyon a confirmé cette décision le 16 décembre 2016. 

La communauté de communes Bièvre Isère a ensuite saisi le Conseil d’État pour annuler l’arrêt de la Cour administrative d’appel de Lyon.

Mais en octobre 2017, le Conseil d’État a rejeté ce recours, donnant raison aux opposants.

 

 

 

 

Près de Strasbourg, l'autoroute de la discorde

Dans le Bas-Rhin, un projet de contournement autoroutier de la ville de Strasbourg mené par une filiale de Vinci devrait empiéter sur le bois de Kolbsheim, avec la construction d'une rocade de 24 kilomètres essentiellement payante.

 

 

1 zad du moulin  de Kolbsheim plan-2.jpg

 

 

 

 

Son nom officiel est GCO, Grand contournement ouest.

Pour les opposants, installés depuis juillet 2017 dans le bois, il s'agit de préserver 350 hectares de terre et de forêt.

 

 

art_caravane25_26_nongco_800x600.jpg

 

 

 

En octobre dernier, Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, a demandé au groupe de "retravailler" ce projet très controversé, en raison de ses effets sur la biodiversité.

En plus de son impact sur les terres, il présente un danger pour des espèces protégées, comme le grand hamster d'Alsace.

Mais d'après le gouvernement, la construction qui devait débuter début 2018 n'est pas remise en question, elle n'est que retardée. 

 

 

 

 

EuropaCity: une ZAD en Ile-de-France

A Gonesse, au nord de Paris, le groupe Auchan prévoit à l'horizon 2024 de construire un complexe regroupant 500 boutiques, hôtels et parcs d'attraction avec piste de ski et centre aquatique. 

 

 

 

1 europa.jpg

 

 

 

 

Un projet baptisé Europacity, situé à proximité de deux centres commerciaux déjà existants, et qui empiéterait sur 80 hectares de terres agricoles, au grand dam de plusieurs associations locales.

Le terrain n'est pas encore occupé illégalement, mais les opposants au projet ont installé un potager de 3.000 mètres carré et se revendiquent comme une ZAD.

"Pour nous c’est déjà une ZAD, on la défend depuis plusieurs années", explique ce jeudi Jean-Yves Souben, vice-président du collectif pour le triangle de Gonesse, sur BFM Paris.

Ce mercredi, Libération rapportait que le commissaire chargé d'une enquête publique sur cette opération avait émis un avis défavorable. 

 

https://www.youtube.com/watch?v=2bozAwjNkXI

 

 

Villenave d'Ornon et Allauch, une ZAD évacuée, une autre en sursis

En Gironde, des écologistes se battent depuis 2001 contre une projet de golf immobilier à Villenave d'Ornon, dans la banlieue de Bordeaux, pour préserver 167 hectares accueillant des terres fertiles agricoles et des espèces protégées, dont le vison d'Europe. Le golf a été inauguré en septembre 2017, après le défrichage d'une zone humide. Près de 200 personnes occupaient le site, mais elles ont été délogées.

A Allauch, dans les Bouches-du-Rhône, des zadistes installés depuis 2014 dénoncent un projet de rocade autoroutière, Linéa, devant rallier la ville de Saint-Mitre.

 

 

allauc linea 29776159290_n.jpg

 

 

 

allauch  .jpg

 

 

 

 

ALLAUCH n59.jpg

 

 

 

Six kilomètres de terrains sont menacés et 56 familles pourraient être expulsées d'après les zadistes. En décembre dernier, ils étaient menacés d'expulsion.  

 

 

D'après Le Figaro, une cinquantaine de sites au total sont surveillés par les renseignements en France, dont douze identifiés comme pouvant "dégénérer" et suivis par la gendarmerie nationale.

On peut citer parmi eux Saint-Victor-de-Melvieu, un petit village de l'Aveyron qui se bat contre un projet de gigantesque transformateur électrique.

Ou la mobilisation contre la ligne de TGV Lyon-Turin, menée par les No Tav, un dossier sur lequel Emmanuel Macron a promis de se prononcer en 2018.

 

 

 

 

Pas de vacances pour Hulot !!

 

Mais qué tu dis pépé ?

Toi, qui par ailleurs ...

 

 Comme le rappelle Le Canard Enchaîné, Greenpeace a placé en 2006 les produits de la marque Ushuaïa sur la "liste rouge" des produits chimiques dangereux.

Il y a un mois, c'était le magazine "60 millions de consommateurs" qui épinglait trois produits de la marque, dont un gel douche contenant "un grand nombre de colorants susceptibles de provoquer des allergies" et un déodorant renfermant du benzyl salicylate, une substance soupçonnée d'être... un perturbateur endocrinien. " Oups !!!

 

Ushuaïa est une marque déposée du groupe TF1 (depuis 2005) et déclinée sous la forme d'une soixantaine de produits. Elle représente un chiffre d'affaires d'environ 100 millions d'euros par an, dont une partie est reversée à Nicolas Hulot.

La licence d'exploitation a été cédée à plus d'une quinzaine de sociétés (entre autres L'Oréal pour les cosmétiques, Atol pour la lunetterie, Rhonetex pour les vêtements, Lexibook pour l'électronique grand public et Éditions Quo Vadis pour la papeterie)1.

Parmi les produits commercialisés, peuvent être cités des gels douches, des sacs à dos, des lunettes de soleil, des serviettes de bain, des pull-overs, des vélos ou encore des montres.

 

 

 

 

2  nicolas_hulot_candidat_2012_les_verts.jpg

 

 

 

 

 

Tu tousses pépé ?!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

2    macron_piege_hulot-6883d.jpg

 

 

 

2   7df142529f2611a1dc5d13f8eb10c9c5.jpg

 

 

 

 

2   170707-Hulot-plan-climat-macron-mutio.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

post-18-1290190068.jpg

 

 

 

 

 

 

 

coussin-emoticones.jpg

 

 

 

 

02:25 Écrit par GéGé-one | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.