Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/07/2018

Cheveux longs et blonds à croquer ?

Comme l’a laissé entendre sur un forum, une dame judicieuse (peut-être?) et courageuse(sûrement!) :

 

… passé 50 ans

la coupe de cheveux, longs et blonds (comme les chips Flodor) à la mode gamine, n’est pas une garantie de pêcher le goujon frétillant, en eaux troubles.

 

 

Petites déjà, elles furent encouragées par leurs mamans et leurs grand-mères, pour bien réussir dans ce monde cruel, avec cerise sur le « pudding », la possibilité de concourir pour Miss blonde intello sur une radio régionale.

 

 

 

 

 

Et pourtant :

https://www.youtube.com/watch?v=JjT5DQGXimA

surprenant n’est-il pas ? Mais tellement joli !

 

 

Elles sont quelquefois, pleines ... de réparties :

 

A la grande joie de leurs partisans ...

 

 

 

Même agrémentée de lunettes de soleil, vissée nuit et jour sur leur appendice nasal, cela ne sanctifie pas ces charmantes Messaline, et leur donnent une allure de cocker triste (leur visage semblant être tiré vers le bas ).

 

 

 

 

 

Pourtant nos jolies blondes sont des intellos refoulées !

Elles simulent !

 

 

 

 

Elles s'aiment, elles n'hésitent pas à faire des tas de mimiques charmantes.

 

 

 

 

Cocker triste, se recoiffant, agacée...

 

 

 

 

Mais c’est leur choix, comme le dit Evelyne Thomas, belle femme sans âge, qui se veut être la papesse du bon goût et qui ne recule devant rien (puisque c’est son job!).

 

Evelyne, une tuerie !

 

 

 

OUPS !

Marilyn aurait 92 ans ...

 

 

 

 

Et ne prenez pas tout à la rigolade, avec vos photos de goût douteux!

 

 

 

 

 

« Notre » Johnny les chantait, si bien :

https://www.youtube.com/watch?v=0yIhJ-dWhrM

 

 

 

Quelle tristesse !

La brésilienne Cristina Cordula considère que les cheveux longs (et blond Flodor) passé 50 bougiesc’est « mémérisant » , c’est pas « magnifaïk », ouh là là, c'est oune catastrophe ce loook,  ah la la c'est pas possible ma chérie …

 

Dites-moi, est-ce que c’est une brésilienne (certainement pas sortie des favelas !) qui va venir faire sa loi, en France, pays du meilleur goût (et de la tête de veau sauce gribiche) ?...

 

 

 

Moi, personnellement, j’adore !

 

 

 

 

Et, loin de moi, l’idée de vouloir coller à l’avis du plus grand nombre et de vouloir passer pour le papy du gendre idéal.

 

Et vous, si vous n’aimez pas cela et bien n’en dégoûter pas les autres.

 

Mon idole, Sylvie le chante si bien !

https://www.youtube.com/watch?v=V2imKFl3XAs...

 

 

 

 

Et, je ne parlerai pas des « rajouts ». Non.

Ou alors, une prochaine fois !

 

 

(petit message perso...) :

Adepte de Diane, l'ai-je bien descendu ?

 

 

...

 

13:45 Écrit par GéGé-one | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | |

23/07/2018

Les "Nouilles Brothers"

 

 

Ceux de nos abonnés à ce blog, qui ne connaissent pas les sites de rencontres peuvent être un peu désorientés.

Qu’ils se laissent guider, le monde virtuel des « mamours » va leurs en boucher un coin …

 

Voici quelques détails sur les problèmes dus à la lâcheté de certains de leurs participants ... 

 

Parler, tartiner sur les sites de rencontres, ah, quel pied !

 

Ces sites, entreprises commerciales, jadis florissants, sont en perte de vitesse, les clients les boudent, vont voir ailleurs, si ils y sont , (applications smartphone, comme les d’jeunes ! etc...)

 

Résultat : les pépettes, ne rentrent plus.

 

Les amateurs de rencontres s’enfuient vers des contrées où le sex-toy est roi, où les après-midi dansants sont organisés par Le Balto, le café/tabac de l’avenue Victor Hugo et où des speed-dating éclairs sont organisés dans des Mac Do...

 

C’est un problème de communication.

Les préposées à l’administration ne sont plus à la hauteur, elles sont débordées…

Elles ne surveillent pas leurs carré de bitume, c’est un manque de talent évident !

(le fric s’éloigne … )

 

 

 

 

Le site de rencontres dont je vous parle est devenu un vrai foutoir, à cause de deux ou trois trublions, manipulateurs malveillants, dragueurs/pécho-teurs de dames/oiselles naïves en mal d’amour.

Ils se baladent, peinards, se veulent les Princes de ce royaume qui tiens dans dans un verre d’eau…

(mais les picaillons ne rentrent plus !)

 

Doté de forums et de blogs, ce site sympa auquel je pense, suivez mon regard fatigué ...

s’est trouvé, dernièrement pris en otage par la médiocrité vindicative de quelques « pervers narcissiques » accompagnés de leur groupies, des mémés/poules sorties du poulailler où elles construisent l’opinion bien-pensante, bien française, identitaire …

 

                                     

                                  gifs internet

 

 

 

Les deux « éminents » personnages de cette farce tragico/comique,

sont :

 

"Amenothep du Ch’ti ", grand abruti, sorte de Dédé la saumure, dit l’Immonde, apprenti coq de basse cour, qu’il serait judicieux de servir en chapon...

Ses antécédents sont flous, il se manifeste par écrits avec des « j’vous l’avait bien dit » « je suis invirable » ...

...« t’as de beaux yeux tu sais, » «  fais pas ta timide » !

 

 

 

 

domi_poivrot[1].jpg

Amenothep du Ch’ti  : je suis sous, sous, sous ton balcon ...

 

 

 

 

 

 

Et ...

 

« Jacouille la Fripouille » ectoplasme mièvre, à la consistance du saindoux, petit gros rondouillard, à lunettes, toujours en costard cravate (il dort avec icelle !).

 

Ancien petit cadre/surveillant à Pole Emploi, dénonçant à qui mieux mieux, ses collègues ...

ceux-ci, l’ont surnommé la Lèche, car trouillard, vantard, inculte …

 

 

 

images (2).jpg

Jacadi : je suis une bête d'amûr !

 

 

téléchargement (1).jpg

 

 

 

 

Un exemple de sa prose  sur le blog de Mme Demarbre :

 

« Bien sûr que tu le vaut bien ! C'est pour ça que je te drague

du mieux que je peux, là où je peux, comme je peux !

T'avais un problème avec Pierrot du Fiel, toi aussi ?

Oohh! L'est pas gentil, Pierrot du Fiel !

Viens me voir, Ma douce *** !

Moi, je saurai m'occuper de toi ! » 

 

(quel programme pour cette petite bite, plus proche d’un eunuque que de Rocco Siffredi)

 

 

 

 

ces deux-là : je les nomme les « Nouilles Brothers »

 

Ils sont diplômés, si, si ...

 

 

téléchargement.jpg

 

 

 

images.jpg

 

 

 

 

1     a mai-68-juissez.jpg

Rêves pas Jacouille ...

 

 

 

 

 

 

 

deguisement-ninja-femme_228671_1.jpg

 

 

 

 

Heureusement il y a Ninja Zinette, une des défenderesses de l’intégrité, je la cite:

 

« Envie soudain d'une grande goulée d'air pur parce que humer trop longtemps

 le nauséabond finit un jour par asphyxier. Je vais donc m'offrir avec plaisir ce

 cadeau estival.

(…)

Je voudrais seulement apporter un éclairage aux membres nouveaux et

 dubitatifs ainsi qu'aux encore non-initiés(es) aux fourberies souterraines des  agissements de cette « tête de gondole égyptienne».

(…)

Messages privés libidineux, harcèlements non dénoncés, flatteries poisseuses

 en tous genres font rager mais illusionnent celles qui ne savent que

 s'encanailler virtuellement.

Colporter ragots et mesquineries sans vergogne,

 salir en catimini celles qu'il a su convaincre…

un exercice courant qui gonfle ses pectoraux.

 

 "Prosper yop la boum" est un as de la pitrerie. »

 

 

 

Et j’ai eu aussi les encouragements discrets de cette sympathique Dame aux lévriers …

 

 

 

 

Et moi, et moi, et moi ?

 

 

j’ai l’impression qu’un virus ennemi « anti-grégaire » s’est immiscé en moi.

 

Je ne veux pas des « Nouilles Brothers » et ne veux pas me retrouver dans un film de Kung Fu/Ku de Shanghai où ...

le Bien combat le Mal grâce à l’épée céleste, la lance d’incendie, le casse-noix …

à pied, à cheval, en quad, en volant dans les airs, mais jamais par l’esprit et l’ induction/déduction, babiole utile à la compréhension et à l’intelligence...

 

Quoi donc ? La pensée avant l'action ? La fin ne justifie plus les moyens crapuleux ?

 

 

 

Quand va-t-on éradiquer tous les affreux et les connes, Mister Vian ?

 

 

 

 

19:45 Écrit par GéGé-one | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | |

18/07/2018

On va pas se friter ...

On va pas se friter …

 

 

Non, on va pas se friter, on est tous des frères, que dis-je on est tous Français, même les autres … du moins pendant les 3 mois de grâce après la coupe du monde.

Et après, hop rebelote avec les identitaires, etc...

 

 

Tout d’abord la frite , quoi ou qu’est-ce ?

 

La frite est un bâtonnet de pomme de terre cuit par friture dans une graisse animale ou une huile végétale.

 

 

Inventée un peu partout à différents moments par de génial(e)s inconnu(e)s .

 

(cela n’a pas beaucoup d’intérêt, parles nous plutôt des croates,)

 

 

 

 

 

La Croatie, petit état (4 millions d’habitants sympathiques et empathiques) ...
… a une présidente,
très "amitieuse" !
]

 

 

1       uel-macron-du-monde.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

Une nouvelle Jeanne d'Arc ?

- Non sire, une des bonnes du chanoine du Latran. 

 

 

 

 

37148057_10204809223707100_8878498734355251200_n.jpg

LOU RAVIE !

 

 

 

 

Maintenant que les ballons sont rangés, reste la politicienne, son buzz et la découverte des parties plus sombres de son parcours.

En 2015, Kolinda Grabar Kitarovic se rendait en Autriche pour se recueillir sur la tombe des soldats croates pro-nazis assassinés par les communistes. La guerre était finie, et puis la Croatie a contribué à la libération de l’Europe contre le nazisme, assure-t-elle.

 

Cela n’est pas bien grave, nous a confié, amusé, un membre du rassemblement national (Marine Le Pen).

 

 

Bien que née en Yougoslavie socialiste, elle passe son enfance et son adolescence aux États-Unis, à Los Alamos, comme un ouragan ...

 

 

 

La Croatie est un pays fortement catholique.

Depuis la chute du système communiste qui l'avait bannie, la religion a repris une place très importante tant dans la sphère privée que publique.

 

 

 

1                           images.jpg

 

 

 

Les femmes croates sont avenantes, un peu trop collantes diront certains responsables catholiques …

Elles aiment la communication.

 

 

 

 

1             2017-05-25T1528.JPG

 

 

 

Elles feraient dit-on, du rentre dedans (puzzi-guili) pour un oui, pour un non.

 

 

 

 

singing the rain.jpg

 

 

 

1                   téléchargement (3).jpg

 

 

 

 

La Présidente aurait voulu « pécho » notre président, mais Brigitte étant aux aguets, elle se serait rabattue sur ... Mbappé.

Elle aurait voulu l’initier à l’amour slave (avec cravache) dans les vestiaires, mais notre bon Didier Deschamps aurait mis le holà, arguant qu’il se sentait responsable de son joueur fétiche qui commence à valoir un bras.

 

 

 

Autre chose, pour meubler un peu ...

 

Une anecdote amusante mais désuète :

 

La cravate (dite de notaire), attribut vestimentaire incontournable de la mode masculine, tire son origine de la bande d’étoffe finement ouvragée portée autrefois par les cavaliers croates.  

 

 

 

Proverbes croates :

Si le chagrin était muet, il en mourrait. ...

Chacun soupçonne chacun mais nul ne sait qui est le Diable. ...

Mieux vaut un bon ami que plusieurs paires de bœufs. ...

Qui a été mordu par un serpent craint aussi les lézards. ...

Méfie-toi de celui que tu méprises.

 

 

 

Cuisine croate :

 

1       boulettes de viande grillées Cevapcici.JPG

Boulettes de viande grillées Cevapcici avec des frites, enfin !

 

 

Mes adresses :

 

Bistro Orfey

Konzula Istranina 1

Pula

 

Restaurant Pelegrini

Obala Palih Omladinaca 2

 

 

 

 

Au fait :

C’est pas très important, je ne veux pas jouer les trouble-fêtes mais ...

Des dizaines de femmes ont dénoncé sur les réseaux sociaux les agressions sexuelles dont elles ont été victimes le jour de la finale de la Coupe du monde 2018.

 

 

1         foule_1.jpg

 

 

 

37221730_1783485691687338_8969725781047508992_n.jpg

 

 

 

Bonjour, chez vous !


 

 

 

16:04 Écrit par GéGé-one | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | |

09/07/2018

MAYHEM une révolution en marche ...

... Rubrique : le cinéma contre la frustration …

 

(Il en faut!)

 

Mayhem est un film d' action américain d'horreur (jouissive) réalisé par Joe Lynch en 2017 et écrit par Matias Caruso

 

Steven Yeun comme Derek Cho 
Samara Tissage en tant que Melanie Cross

 

 

 

2533955.jpg-c_300_300_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

 

Derek Cho, le protagoniste du film, raconte à l'auditoire, que le virus ID-7, ou virus «Red Eye», s'est répandu dans le monde entier. 
Il infecte les voies neurales, en supprimant toute inhibition et intégrité morale, et à son tour, incitant les gens à exprimer leurs pulsions les plus sombres.

( Un nouveau virus libérateur ?)

Bien que le virus ne soit pas létal, les personnes infectées peuvent se retrouver obligées de tuer .

En gros : Derek et Melanie convainquent le seul informaticien de la société de pirater l'ordinateur du big boss.

Toute cette histoire jouissive est tirée par les boyaux, c’est « un peu » vrai …

... ça flingue à tout va pour la bonne cause, mais pas que …


c’est aussi la démonstration de le veulerie de toute la hiérarchie. Les collègues sont prêt à tout pour plaire au patron (sous coke), aucune retenue, ils sont prêts à vendre leur parents, leurs mômes, leurs poissons rouges pour grimper dans le fameux ascenseur social ! 
(qui mène où, au fait ? Dans la petite boite en sapin, pardi ! )

 

Mais Cho et sa pote sont prêt à tout, pour prouver que cette boite est une entreprise d’ « empapaoutage » de premier plan !

 

 

La leçon de ce film récréatif à souhait : gambergez, associez-vous et luttez contre ce vieux monde qui vous bouffe la moelle …
Une sorte de syndicat de la conscience révélée, quoi ?!

- N’exagérons pas, les copains, c’est un peu gore, mais ça fait du bien !

Et on pendra tous les pourris avec les soutifs des pourries,
et lycée de Versailles (?)

 

 

 

On se voit à la machine à café, ou bien ? ...

 

 

 

 

 

05:30 Écrit par GéGé-one | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | |

07/07/2018

Kate and Gene

Kate Winslet : Wonder Wheel

 

 

Wonder Wheel est un film américain écrit et réalisé par Woody Allen, 
sorti en 2017. 
Le titre fait référence à la Deno's Wonder Wheel Amusement Park  

 

Cela baigne dans une sensualité collante à la peau …

L’interprétation magnifiquement acide des actrices est remarquable. 

Les rôles masculins font ressortir avec justesse, la lâcheté et la brutalité du genre , ils sont les jouets volontaires de cette commedia dell’arte de station balnéaire.

 

Le sexe est palpable (si j’ose dire), c’est rare dans les films américains.
Il est vrai que Woody Allen, avec ses casseroles de pédophile (injustifiées) semble passé maître de cérémonie dans cette tragi-comédie d’amours clandestines et de désirs inavoués.
:arrow: :idea: :oops: :D 



J’ai adoré ce film ! :D 

 



J'ai aimé l’ambiance troublante de Wonder Wheel.
Kate s’impose (pour moi) parmi des interprètes de qualité.
Kate (actrice britannique!) sait toujours s‘imposer ! …


 

 

 

375px-Kate_Winslet_March_18,_2014_(headshot).jpg

 

 





Remember : Holy Smoke de Jane Campion … 
Kate en jeune australienne est sous la coupe d’un gourou.
Mais un exorciste (Harvey Keitel) s’essaie à désensibiliser la « jouvencelle » !


Peine perdue, sexuellement attiré par cette petite « sorcière », il fond en « pétant » les plombs !
Y’a de quoi … la preuve :



https://www.youtube.com/watch?v=jgFMdjjdJG8



 

maxresdefault (1).jpg

 

 











... Rubrique : Actor' Studieux ...



Jerome Silberman dit Gene Wilder, est un réalisateur, acteur et scénariste américain né le 11 juin 1933 à Milwaukee (Wisconsin) et mort le 29 août 2016 à Stamford (Connecticut).



Découvert grâce à son rôle dans Les Producteurs de Mel Brooks, Gene Wilder s'impose au début des années 1970 au cinéma dans des comédies telles que Charlie et la ChocolaterieLe shérif est en prison,
 Frankenstein Junior (1974) ou Transamerica Express (1975). 



Il a par ailleurs partagé l'affiche quatre fois avec Richard Pryor, avec lequel il forme un des duos comiques inter-raciaux les plus populaires de cette période.

Il n'a aucun lien de parenté avec Billy Wilder. (quoique ... ?)

 






Gene Wilder est le fils d'un couple de juifs russes ayant émigré aux États-Unis. 
Il étudie l'art dramatique à l'université de l'Iowa, dont il sort diplômé en 1955. 
Il part pour l'Angleterre où il fréquente la Old Vic Theatre School de Bristol, il revient aux États-Unis où il donne des cours d'escrime et conduit des limousines afin de continuer le théâtre. 


 

 

1    1971-Charlie-et-la-Chocolaterie-Willy-Wonka-and-the-Chocolate-Factory-de-Mel-Stuart.jpg

 

 





1    maxresdefault.jpg











Sa carrière décolle en 1961 lorsqu'il joue à Broadway dans des pièces comme The Complaisant Lover ou Roots. Trois ans plus tard, il est remarqué par Mel Brooks alors qu'il joue aux côtés d'Anne Bancroft, la compagne du réalisateur, dans Mother Courage and her Children.


L'année 1967 marque ses débuts au cinéma. Il incarne un fossoyeur kidnappé par le célèbre couple de bandits, Bonnie et Clyde, dans le film homonyme d'Arthur Penn. Il obtient ensuite l'un des rôles-titres dans Les Producteurs de Mel Brooks, qui avec celui de Willy Wonka, dans Charlie et la Chocolaterie (1971) de Mel Stuart et du docteur Frederick Frankenstein dans Frankenstein Junior (1974) de Mel Brooks.

 

 

 

2   Carol_Kane_Gene_Wilder_1977.jpg

 

 

 

 

4    gene-wilder-kenneth-mars-les-producteurs-1968-efbg9w.jpg

 

 

 

 

6.jpg

 

 

 

 

5.jpg

 

 

 

 

3ce352f420611eb7a9a45f816df61c77.jpg

 

 

 

 

gene-wilder-la-femme-en-rouge-1984-bpbr69.jpg






















Un critique « positiviste » dit de lui :

« Les bons comédiens cachent des secrets dans leurs yeux, et le secret dans les yeux de Gene Wilder était qu’il vous aimait beaucoup. 


Même s’il voulait te tuer. 
Même s’il voulait t'étrangler pour avoir cuisiné les livres, exigé plus de bonbons ou ...
… volé un cerveau anormal.


Gene Wilder n’avait pas peur de l’amour.


Cela ne veut pas dire qu’il était romantique. 

Il n’y avait rien de sentimental (dans le sens de tracly, d’émotion imméritée) au sujet des performances inconfortablement ouvertes de Wilder.


Il y avait - il n’y a pas d’autre moyen de le dire - une qualité spirituelle à la façon dont les yeux de Wilder semblaient reconnaître l’humanité chez les autres - même les gens qu’il était en train d’étrangler. »




https://youtu.be/pTW2ZSjG5N0




 

 

 

3   Gene-Wilder-a-aussi-tourne-pour-Woody-Allen_width1024.jpg



https://youtu.be/4-N5jjexaZ0


 

 

 

 

7   Gene_Wilder_(signature).png

 

 




:wink:

10:20 Écrit par GéGé-one | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | |