Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/08/2018

Madame Hyde

 
 

 

1 aaaaaaaaaa1543312.jpg

 

 

Madame Hyde 

est un film français réalisé par Serge Bozon et sorti en 2017.

 

 

9443343.jpg

 

 

Il s'agit d'une libre adaptation du roman l'Etrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde de Robert Louis Stevenson..

 

Synopsis

Madame Géquil enseigne la physique dans un lycée professionnel

Elle subit chaque jour les frasques de ses collègues et de ses élèves.

Après avoir été frappée par la foudre, sa personnalité se transforme peu à peu. Jusqu'où va la mener cette transformation ?

 

 

 

cover-r4x3w1000-5836c77d99ce6-tip-top-11-09-2013-1-g-0.jpg

 

 

 

 

 

Isabelle Huppert : Marie Géquil

  • Romain Duris : le proviseur

  • José Garcia : Pierre Géquil

  • Patricia Barzyk : la voisine

  • Guillaume Verdier: le stagiaire

  • Adda Senani : Malik

  • Roxane Arnal et Angèle Metzger : les déléguées de classe

 

 

 

images (2).jpg

 

 

 

 

 

« Madame Hyde » : le buisson ardent de la connaissance

Le cinéaste Serge Bozon relit Robert Louis Stevenson 

dans un film social requalifié par le conte de fées.

 

Sortez crayons et compas, tracez deux droites qui se rejoignent sans se couper , l’une partant de L’étrange Cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde, de Robert Louis Stevenson (1886), l’autre depuis De bruit et de fureur (1988), film de Jean-Claude Brisseau.

Deux chefs-d’œuvre que cent ans séparent, intéressés l’un et l’autre par la question du mal qui ronge le cœur des hommes, scrutant le rapport de l’individu à la société, faisant surgir le fantastique dans le quotidien.

Tracez à présent la bissectrice partant du sommet angulaire de ces droites et vous aurez une idée de la direction que prend ce drôle d’objet, si emporté et bizarre, si excentrique et nécessaire, nommé Madame Hyde.


 

Torturée par sa classe

Ainsi, Madame Hyde est-il un film social (banlieue, fracture, école, transmission du savoir…) requalifié par le conte de fées.

Madame Géquil (Isabelle Huppert) est une professeure de physique close en ses principes mais pusillanime, et donc constamment torturée par sa classe.

A la tête de la fronde railleuse, Malik (Adda Senani), adolescent handicapé qui compense sa prostration par une tchatche insolente et étincelante.

 

 

hyde-980x0.jpg

 

 

« un méchant coup de foudre équivalant à une révolution copernicienne dans le cours du film et dans la nature des relations entre les personnages, passant tout à trac d’une définition géocentrique à une conception héliocentrique de l’univers. »

 

 

 

1064941.jpg-c_300_300_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

 


 

 

 

 

 

 

vvszr5-O.jpg

 

 

 

Il révèle plus encore l’alchimie secrète de la connaissance, qui renvoie proprement à la mystique.

C’est le buisson ardent de la Bible, qui brûle mais ne se consume pas, par lequel la présence divine apparaît à Moïse comme promesse de l’émancipation à venir.

La connaissance passe par le feu, ce qui explique qu’on ne saurait non plus la regarder en face sans s’y brûler ou y laisser sa vie. »


« Le film, alors, devient tout simplement magnifique

Il se permet des scènes pédagogiques et intellectuelles en temps réel, 

qui éloignent paradoxalement du petit théâtre naturaliste de l’école »

 

 

 



« Serge Bozon est, de fait, un réalisateur qui fait bouger les lignes.

L’un de ceux, pour oser le mot et le sentiment, qui rendent plutôt fier que le cinéma français sache ménager en son sein une place à une tentative aussi audacieuse de le cambrioler. »

 

« Dr Jekyll et Mr Hyde : l'insupportable altérité ...

Le roman de Robert Louis Stevenson possède une charge symbolique et 

... émotionnelle hors du commun.

Qu'est-ce qui rend l'être humain double,

présentant en puissance une face sombre et un visage lumineux ?

 

Bien au-delà du thème simpliste de la dualité entre bien et mal et de la notion caricaturale de la schizophrénie en tant que « dédoublement de la personnalité » passée dans le langage commun, le texte de Jekyll et Hyde est riche en idées pertinentes pour la psychologie et la neurologie d'aujourd'hui .

 

On y trouvera une réflexion profonde sur les thèmes du rejet de l'altérité et du refoulement des émotions qui caractérise l'essor de la modernité et de l'individualisme à l'ère victorienne,

mais également des intuitions remarquables sur la notion

de modularité de l'esprit ainsi que sur les concepts cliniques (ne lachez-pas le fil !)

de dissociation et de perturbation de la conscience de soi.

On se trompe souvent en pensant que l'histoire évoque deux êtres totalement indépendants l'un de l'autre.

Au contraire, il me semble que le drame se situe dans le fait que Jekyll

ne quitte jamais Hydeet vice versa. » 

(Le Monde)

 

 

 

Ma critique en 4 lignes + une :

Merveilleuse Isabelle Huppert comment ne pas avoir le coup de foudre (sic !), 

pour cette femme, sublime interprète dans un rôle très difficile à extérioriser.

 

Film troublant, réussi ... à voir et à méditer !

 

 

 

images (1).jpg

 

 

 

 

 

Prodigieuse Isabelle !

 

Dans les portes du Paradis de Cimino :

https://youtu.be/6Lh10z15GzM

 

 

Dans la cérémonie (extrait) :

https://youtu.be/BzfidMvMWRQ

 

 

 

 

...

 

21:44 Écrit par GéGé-one | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | |

Écrire un commentaire