Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/08/2018

THE THIRD MURDER

145.jpg

 

 

 

The Third Murder  

est un film dramatique japonais écrit et réalisé par Hirokazu Kore-eda, sorti en 2017

 

 

Hirokazu+Koreeda+Third+Murder+Sandome+No+Satsujin+s0MkKuyofBUl.jpg

Kore-eda

 

 

 

Synopsis :

Un homme d'une soixantaine d'années, Misumi, tue le patron qui vient de le licencier sur les berges d'un fleuve, puis brûle son corps.

Emprisonné, il est défendu par l'avocat Shigemori, aidé de deux collaborateurs.

Le père de Shigemori, juge, a sauvé Misumi il y a trente ans, alors qu'il était déjà accusé de meurtre, en le condamnant à la prison et non à la peine de mort.

 

 

père.jpg

Le père de Shigemori

 

 

La tâche des avocats est compliquée par l'étrangeté du prévenu, qui modifie plusieurs fois sa version des faits. Il accorde même un entretien à un journaliste, affirmant que le meurtre lui a été commandé par la femme de son patron.

Shigemori découvre que Misumi a rencontré plusieurs fois Sakie, jeune lycéenne et fille de son patron, sans comprendre pourquoi.

 

 

 

201050.jpg-r_640_360-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

 

Il doit en même temps faire face au comportement difficile de sa propre fille, qui souffre d'être délaissée.

Le procès commence.

La défense plaide coupable, en affirmant que la culpabilité repose en premier lieu sur l'épouse de la victime : l'avocat espère ainsi éviter la peine de mort à son client.

 

 

methode%2Ftimes%2Fprod%2Fweb%2Fbin%2Fca220dec-2dc5-11e8-908b-95a753c47952.jpg

 

 

Or Sakie vient voir les avocats et leur raconte que son père l'a violée de nombreuses fois depuis l'âge de 14 ans ; elle pense que Misumi l'a tué pour la protéger et se dit prête à témoigner en sa faveur.

 

 

third-murder-4.jpg

 

 

Shigemori va voir Misumi dans la prison.

Celui-ci change une nouvelle fois sa version des faits et déclare désormais qu'il n'a pas tué son patron : il lui a seulement pris son portefeuille en le faisant chanter pour une affaire de contrefaçon.

Le procès reprend et la défense plaide désormais non coupable.

Cela ne sauve pas Misumi, qui est condamné à mort par un juge pressé d'en finir.

 

 

 

the-third-murderer-photo-1013188.jpg

 

 

 

 

the-third-murder.png

 

 

 

Shigemori, qui a le sentiment d'avoir échoué dans sa mission, va voir encore une fois Misumi en prison.

Il expose à Misumi son hypothèse qu'il s'est déclaré innocent afin d'éviter à Sakie de raconter en public son passé douloureux.

Misumi, comme à son habitude, ne donne aucune réponse claire. Shigemori est désemparé.

 

 

bande annonce :

https://www.youtube.com/watch?v=npLmUVYsMm8

 

 

Distribution :

Masaharu Fukuyama : Tomoaki Shigemori

Kôji Yakusho : Misumi

Suzu Hirose : Sakie Yamanaka

Yuki Saitō : la mère de Sakie

 

 

« Pour Jean-François Rauger du Monde, « le nouveau film de Kore-eda est tout autant une austère réflexion sur l'éthique et la justice qu'une interrogation proprement métaphysique sur la notion de culpabilité elle-même.

Le meurtre est-il justifiable ?

Le Mal est-il toujours absolu ?

La dimension un peu démonstrative et rhétorique de The Third Murder est compensée par l'intense interprétation de Koji Yakusho. »

 

 

« Pour Samuel Douhaire de Télérama, « à partir d'un fait divers sordide, Hirokazu Kore-eda parvient à insuffler, par petites touches, de la délicatesse et même de la tendresse dans son récit si noir.

Il signe, contre toute attente, l'un de ses films les plus émouvants. »

 

 

« Pour Olivier Lamm de Libération, Le prolifique cinéaste japonais Hirokazu Kore-eda signe un thriller sombre et complexe dans lequel il tente un nouveau rapport à l’image. [...]

The Third Murder n'en reste pas moins le film le plus complexe et retors de Kore-eda depuis Nobody Knows, en 2004 – et à ce titre, si ce n'est le plus plaisant, l’un de ses plus intéressants. ».

 

 

"Délaissant le drame familial pour le thriller, le Japonais Kore-Eda nous entraîne dans un fascinant face-à-face entre un meurtrier et son avocat.

Ce film noir à la mise en scène très maîtrisée est une réflexion puissante sur la justice et la vérité dans un pays où la peine de mort est toujours en vigueur."

Cécile Rouden - La Croix

 

 

 

Pour moi :

Film intimiste, linéaire pour ce qui est de l’exposé des faits et non pour les explications et les ressorts de ce « conte ».

En effet les rebondissement de l’intrigue viennent remettre en question toute l’histoire à chaque plan, seul « évidence » Misumi doit être une « coquille vide »… ou bien ? …

Chassé croisé des idées mais pas des personnages. à la Mankiewicz, comme dans le Limier (Sleuth, 1972)

Chaque scène amène une évidence aussitôt démentie par la suivante.

La maîtrise du réalisateur est telle que j’étais en haleine, le temps était suspendu aux nuages, les gros plans, étonnants, m’ont hypnotisé.

 

 

scene-maitrisee-depouillee-The-Third-murder-sarticule-principalement-autour-scenes-parloir-entre-Misumi-prevenu-Shigemori-avocat_0_729_486 (1).jpg

 

 

 

the-third-murder-hirokazu-kore-eda.jpg

 

 

 

"Comediante ! Tragediante !"

Quelle est le fin mot de cette histoire ?

Comme il vous plaira …

 

 

« Il change de version à chaque fois qu’on se voit ! »

«  Il y a des gens dans ce monde qui n’auraient jamais dû naître. »

 

 

 

 

Film /Jeu à voir assidûment,

pour les fans d’Agatha Christie et les autres … qui ont aussi le droit de postuler à la compréhension des apparences  …

 

 

 

 

 

pour voir ce film en streaming sur votre ordi :

https://streamingfilm.ws/drame/2070-the-third-murder.html

 

 

 

...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12:12 Écrit par GéGé-one | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.