Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/09/2018

Vespasiennes ou bien ? ...

 

 

 

Chaque jour, les rues de nos villes sont souillées par des épanchements urinaires sauvages et nauséabonds !

Gaspillage d’eau pour nettoyer quotidiennement nos rues.
Gaspillage d’urine, riche de phosphore et d’azote.
Collectons, valorisons, uritrottons !

 

 

toilette_08.jpg

Halte aux crimes !

 

 

La vespasienne, c'était le plaisir.

Or, selon les idéologues de tout poil, les martyrs par vocation et les chantres de la nation, le plaisir appartenait au passé «par nos mictions» !

 

 

dt156_paris_mob_urbain3_br.jpg

 

 

« La vespasienne représentait un petit bout de zone libre, plus libre encore que la zone non occupée: sans pétainistes ni gaullistes, sans personne, elle n'appartenait ni à Paris ni au présent, elle perpétuait la liberté d'autrefois (…)

 

 

téléchargé (6).jpg

 

 

 

Or, selon les idéologues de tout poil, les martyrs par vocation et les chantres de la nation, le plaisir appartenait au passé » 

 

 

 

Vespasiennes et tutti quanti :

 

Que de noms pour ces lieux d’aisance publics, et masculins : urinoirs, tasses, Ginette, pissotières, latrines, goguenots...

 

Les raffinés les nomment vespasiennes, du nom de l’empereur romain qui, entre l’an 69 et 79 de notre ère, dota Rome de ces commodités.

 

 

 

Arrive Rambuteau, préfet de la Seine de 1833 à 1848.

 

Bronca immédiate de la part des ligues bien-pensantes et des « pères et mères la pudeur » qui fustigent ces « colonnes Rambuteau »!

La Mondaine surveillera également de près les quelques quatre cents urinoirs en fer peint en vert qui jalonnent les trottoirs de la capitale.

Ils furent remplacés à partir de 1980 par les sanisettes de Decaux.

 

 

 

 

648x415_sanitaire-entretien-automatique-jc-decaux.jpg

Decaux

 

 

 

De ces étonnants mais si utiles édicules, il ne subsiste à notre connaissance qu’un seul exemplaire dans Paris : il se situe sur le boulevard Arago, devant la prison de la Santé.

 

Sans doute Paris a-t- elle jugé utile de conserver un témoin d’une autre époque ?

 

 

 

DESIGN VERTUEUX !

On doit l’Uritrottoir® aux designers de l’agence Faltazi.

 

 

planche-centrale-A5-FR-2.jpg

 

 

Le but : lutter contre les pipis sauvages qui dégradent nos villes et nécessitent une grande quantité d’eau pour leur nettoyage.

 

 

Uritrottoir-Paris.jpg

 

 

uritrottoir en lego.jpg

Uritrottoir en Lego

 

 

schema-FR-01.png

 

 

planche-centrale-A5-FR-2.jpg

 

 

 

 

 

Le principe: les pipis rejoignent un bac rempli de copeaux, de sciure ou de paille.

 

Au-dessus, un second bac où des plantes poussent paisiblement dans une terre enrichie du précieux compost.

Nous avons d’ailleurs ajouté une signalétique pour que les gens comprennent bien ce qu’on leur propose de faire là.»

 

 

 

unnamed.jpg

 

 

 

Les trois Uritrottoirs® installés à Nantes auront permis de collecter ...

15 000 pipis pendant six mois, soit environ 6000 litres d’urine qui n’auront pas souillé les pavés.

 

 

 

 

schéma-système-Converti-HFB.jpg

 

 

 

 

On trouve également cinq spécimens à Paris, dont deux du côté de la gare de Lyon.

 

Faciles à installer car non raccordés aux réseaux d’eau et d‘égout, ces urinoirs secs de fabrication française sont également faciles à gérer.

Équipés d’un capteur, ils préviennent de leur taux de charge.

Le bac à compost est ensuite acheminé sur une aire de compostage avant d’être intégré quelques mois plus tard en amendement horticole.

La version rurale, l’Uritonnoir®, consiste à insérer une sorte de grand entonnoir dans une botte de paille.

 

 

Reste aux femmes à se familiariser avec les «pisse debout» ! …

 

 

Uritrottoir_pour_les_hommes_et_les_femmes_alors---f0aae-ac082.jpg

 

 

 

unnamed.png

 

 

 

 

 

 

 

La solution urbaine écologique pour civiliser les «pipis sauvages»

Partout, où les collectivités ont à gérer les nuisances liées à l’afflux de personnes : centre ville, restaurants, événements et installations recevant du public… l’uritrottoir offre une solution écologique, économique et efficace pour les petites commissions.

 

 

toilette_15.jpg

Plus jamais ça !

 

 

 

Ou ça ! :

toilette_05.jpg

 

 

 

Entretenu par les services techniques ou une entreprise délégataire, l’uritrottoir stocke les urines, dans un lit de matière-sèche, qui sera, ultérieurement, composté sur une plateforme dédiée.

Pour une meilleure intégration au paysage, l’uritrottoir est doté d’une jardinière fleurie qui embellira vos espaces publics.

 

 


L’uritrottoir est un urinoir sec.


Il s’installe facilement sur les lieux souillés.

Comme toute toilette-sèche, il ne nécessite pas de raccordement au réseau d’assainissement.


Il valorise les urines en amendement pour l’horticulture d’ornement.
Il économise l’eau quotidiennement utilisée au nettoyage des rues.

 

L’uritrottoir est connecté.
Il informe du niveau de remplissage des bacs à distance.
Il optimise le parcours de maintenance.

 

 

(4054 pipis collectés en 3 mois sur Nantes ! )

 

IMG_6986 rue de la bléterie à nantes.jpg

 rue de la Bléterie à Nantes

 

 

 

 

Les odeurs d’urine dans les ruelles les lendemains de fête ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir.

 

L’urine atterrit directement dans la paille, ce qui permet de réaliser un excellent compost.

Un compost réutilisé… pour faire pousser des végétaux dans la jardinière.

 

La paille possède une double utilité.

Elle est d’une part réutilisée, puisqu’au bout de deux mois, la paille noircie est changée et le compost produit sert alors à faire pousser les fleurs dans l’emplacement prévu à cet usage sur le dessus de la boîte.

 

 

 

téléchargé (2).jpg

Et c'est une expérience maritale inoubliable !

 

 

 

 

Les Femen : combat contre les Uritrottoirs

 

Certes, le sujet n’est pas très élevé, mais la chose interpelle.

 

Les faits : 

 

Les Femen sont soupçonnées d’avoir vandalisé un Uritrottoir en le bouchant  avec des tampons hygiéniques et en le recouvrant de slogans fort poétiques : « une b… correcte est une b… rangée »

 

On aurait trouvé le dessin d’un poing levé, symbole du mouvement, sur le trottoir et leurs affichettes sont explicites : « Les femmes qui sortent leurs seins pour allaiter sont priées de se cacher, les hommes qui sortent leur sexe pour uriner sont subventionnés par la mairie, proclame une autre affichette.

Les b… en public, c’est non ! »

 

 

téléchargé (3).jpg

Pourtant, c'est un geste qui peut sauver bien des vies !

 

 

 

Question (à part cela et en passant): vous croyez vraiment que les SDF et les fêtards visés, ont le souci écologique d’aller pisser sur la botte de paille destinée au compost de l’uri-trottoir ?

... Vraiment ? 

 

téléchargé (1).jpg

 

 

 

 

Video

des urinoirs et des hommes

https://youtu.be/bpbBILyfNbo

 

 

uriwomen :

 

https://youtu.be/hbn725PBdBo

 

 

 

« Je hais les tours de Saint-Sulpice 

Quand par hasard je les rencontre 

Je pisse Contre » 

(Raoul Ponchon)

 

 

 

 

 

D'autre part ...

... la dame pipi ou madame pipi (espèce en voie de disparition, hélas ! ) était un employé (traditionnellement féminin), préposé au bon fonctionnement et au nettoyage des toilettes installées dans les lieux publics.

 

Madame_Pipi.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Un ange passe ...

 

 

 

 

 

Syndiquez-vous !

téléchargé (8).jpg

 

 

 

 

...

 

 

 

15:00 Écrit par GéGé-one | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | |

Commentaires

En voilà des nouveautés !
L'idée est bonne sur le plan hygiène des rues ... et sur le plan écologique ( reste à voir la rentabilité ??? hélas ...)
Un reproche : le manque d'intimité ... on déballe le matos devant tout le monde ?
2 petits paravents latéraux seraient les bienvenus !
un avantage : c'est gratuit ! je pense aux sans-abri ...

HÉLAS ! rien pour les femmes ! car même avec un " GO-GIRL" ... bonjour les commentaires des passants ! ( et surtout les attroupements )

.... mais c'est bien connu : les princesses ne font pas pipi ! Sourire !!!

Écrit par : MINE DE RIEN | 01/09/2018

Oui Mine de rien, le deuxième sexe (jugé quantité négligeable) est toujours pris par dessus ou ... dessous la jambe !

D'autre part pour la grosse commission, devrons-nous nous munir de sacs à déjections comme pour les clébards  ou nous satisfaire directement dans les plantations bios?...

Écrit par : Stirner | 01/09/2018

Les commentaires sont fermés.