Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/03/2018

MASQUES TROUBLANTS (part 3)

new 204381972466086_5495495223138058240_n.jpg

 

29249486_10204381972946098_4620120350649221120_n.jpg

 

 "Mine de rien" réalisa un buste façon bronze qui devait figurer sur scène lors d'une représentation .

D'abord un petit projet à l'allure plaisante qui se transforma en masque de gravité (mystère !) ...

 

 

 

 

 Le masque pourquoi ?

 

Il est destiné à dissimuler, représenter ou imiter un visage.

Il assure de nombreuses fonctions, variables selon les lieux et l'époque.

Simple divertissement ou associé à un rite, œuvre d'art ou produit normalisé, il se retrouve sur tous les continents.

Il est tantôt associé à des festivités (HalloweenMardi gras), tantôt à une fonction (chamanisme, relique funéraire).

 

 

 

 

Masques de Carnaval (Valais CH)

 

 

800px-Tschaggatta_(10).JPG

 

 

 

800px-Tschäggättämaske.jpg

 

 

 

Tschaggata.jpg

 

 

 

 

Il peut aussi représenter des animaux tels que le chat représentant dans certain pays l'indépendance.

 

 

Image associée

Chat-oiseau, passeport entre les mondes ...

 

 

 

 

 

Le masque, même lorsqu'il n'y exerce pas son rôle principal, constitue lui-même une œuvre d'art en tant qu'il est fait de recherches formelles.

 

Des artistes comme Auguste Rodin ou Jean Carriès en sculptent ainsi sans leur impartir une autre fonction.

 

 

 

                                  Auguste Rodin :

 

 

masque de camille claudel par rodin 4d0.jpg

Camille Claudel

 

 

 

 

 

 

                                     Jean Carriès :

 

carriès autoportrait 9_b.jpg

Autoportrait

 

 

 

carriès masques accolés  6b5c.jpg

Masques accolés

 

 

 

Carries.jpg

 

 

 

Des masques originellement dévolus à des pratiques magiques ou mystique inspirent également des peintres comme Georges Braque et Pablo Picasso au début du xxe siècle.

 

 

 

 

 

                                    Georges Braque :

 

 

braque  persepha  d621.jpg

Persepha

 

 

 

 

 

 

Pablo Picasso :

 

 

picasso4.jpg

 

 

 

picasso autoportrait face à la mort.jpg

Auroportrait face à la mort

 

 

 

Néanmoins, le masque apparaît souvent comme l'élément d'un costume, un accessoire destiné à changer l'allure de son porteur.

Sa signification se précise alors à la lumière d'événements particuliers, comme le théâtre ou la fête.

 

 

 

 

                                  Le Théâtre antique :

 

 

2   1200px-Theatre_mask_mosaic_MAN_Napoli_Inv9994.jpg

Mosaïque

 

 

 

 

Le Théâtre contemporain :

 

 

 

ScreenShot_20180312120225.png

Cabaret Macabre

 

 

IMG_1951.JPG

 

 

 

 

IMG_1948.JPG

 

 

 

 

 

premiers pas.PNG

 

 

 

 

Photographie, l'ambiguïté  

 

 

Scarlett_Johansson__Dita_Von_Teese_6.jpg

Dita von Teese - Scarlett Johansson

le loup rend "présentable" l'ambiguë

 

 

 

 

 

 

 

Les masques de "Mine de rien" pourquoi ?

Elle s'en défend, la Lionne, mais c’est une artiste affirmée.

Chuut ! La Lionne est réservée.

Elle ne tient pas à ce que l’on étale qu’elle a du talent à l’insu de son plein gré !

 Théâtre, sculptures, masques, éloquence de la pensée, curiosité...

 

 

 

 

 

mars 2018 023.jpg

S'il peut évoquer Mitterrand pour certains, pour moi 

il suggère la Lassitude ...

 

 

 

29178519_10204375515304661_584869748513177600_n.jpg

                                          Homme au regard inquiétant  ...

 

 

 

 

29178604_10204375514304636_4075733615248408576_n.jpg

La beauté des rides ...

 

 

 

29186617_10204375514984653_7794557166186135552_n.jpg

Les rides de la beauté ...

 

 

 

mars 2018 020.jpg

Le dégoût ?

 

 

 

 

 

 

 

Mais aussi :

 

 

 

Giorgio Skory

 

 

download (1).jpg

 

 

 

 

timthumb (1).jpg

 

 

 

 

timthumb.jpg

 

 

 

 

Rosa Verloop :

 

Rosa Verloop 38e7ca.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Bela Borsodi :

 

 

 

Visages en vêtements de Bela Borsodi  .jpg

 

 

 

 

  

Ou encore :

 

 

 

 

 

30b4cfce5a32b8579c5c1d202a7b4e63.jpg

 

 

 

 

e3fca46699c79f5d465f84b5da846c2a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

070.jpg

 

L'inconnue de la Seine :

 

"Mine de rien" a tenu à mentionner le masque de cette jeune fille d'à peine dix-huit ans, dont elle afficha la photo sur le mur de sa chambre d'étudiante, rappel de l'existence éphémère des êtres ..."

 

 

En 1880, le corps d'une jeune fille est repêché dans la Seine.

La suicidée séduit l'assistant du médecin légiste, qui en réalise un moulage.

Celui-ci devient culte.

Photographiée par Man Ray, romancée par les écrivains, l'inconnue de la Seine a envoûté Aragon qui, dans Aurélien, vénère «cette jeune morte belle éternellement». 

Albert Camus la compare à une «Joconde noyée».

Jules Supervielle rend hommage à son «sourire tremblant mais plus résistant qu'un sourire de vivante».

 

 

«  Ce masque est devenu le témoin qui marque le moment du passage.

Elle avait dix-huit ans, elle est partie.

Accident, suicide, meurtre ?

La question est lancée et la grâce de ce sourire,  persiste, trouble et dérange ou séduit les passants ... »

 

 

 

3142ea39e0cecfe6b11ed8915ea3f63c.jpg

Le masque original

 

 

 

 

 

 

"C'est vraiment très étrange. 
Que quelqu'un doive d'abord mourir afin de trouver la vie."

Sigmund Freud
Délire et rêves dans la "Gradiva" de Jensen,

 

 

 

 

4a9.jpg

Sorte d'Ophélie ,

partie et encore présente, entre deux mondes, tel le chat de Schrödinger !

 

 

 

 

 

 

masque-de-carnaval-300x300.png

 

  

 

 

 

 

 

 

 

19:26 Écrit par GéGé-one | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |